Compagnie Les Freckles

Av. Louis Ruchonnet 27

1003 Lausanne

© 2019 par Freckles - Tous droits réservés 

LA COMPAGNIE

Les Freckles est une compagnie dont les créations s’articulent autour des textes et des mises en scène de Sophie Pasquet Racine et des compositions de Jean-Samuel Racine.
Au cœur du travail de cette compagnie se tient l’envie de proposer des créations originales dans lesquelles la poésie s’ancre dans des sujets de réflexion contemporains (écologie, migration, conflits générationnels et réseaux sociaux etc.) L’onirisme et l’humour sont des couleurs inhérentes aux travaux
d’écritures et de compositions que propose Freckles. La Compagnie tient également à enrichir chaque projet d’un regard artistique extérieur qu’il s’agisse d’artistes vidéastes, plastiques ou danseurs.

Leur première collaboration a donné naissance à Oh ! Les Belles Plantes créé au Bourg (Lausanne) en 2012. Spectacle musical proposant une galerie de cinq portraits féminins directement inspirés des vertus de cinq huiles essentielles. Didier Chiffelle, Denis Corboz et le Quatuor Barbouze de chez Fior les avaient rejoints pour la création. Le spectacle s’est joué à Morges et à Yverdon-Les-Bains au Petit Globe.
En 2017 naît M.O.I. (Mouvance Organique Ininterrompue) : spectacle de science fiction dystopique directement tiré de l’imaginaire de Sophie Pasquet Racine. Cette création d’envergure avec Pierric Tenthorey, Stéphane Chapuis et Sara Oswald se crée au casino théâtre de Rolle puis tourne à L’Oriental de Vevey, l’Echandole à Yverdon-Les-Bains pour finir au théâtre 2.21 à Lausanne.

En 2018, l’Etat de Vaud et plus particulièrement le Département de la Santé et de l’action Sociale leur commande un spectacle pour la journée mondiale des Proches Aidants. En collaboration avec Anne-Sophie Rohr Cettou, Sébastien Ribaux et Alexis Gfeller ils créent Témoignages une forme de lectures de témoignages de Proches Aidants mis en musique qui remporte un vif succès.
La compagnie travaille pour actuellement sur sa prochaine pièce : Les Absolues inspiré d’un fait divers néo-zélandais des années 50 associé à une part autobiographique de Sophie Pasquet Racine avec pour sujet central l’adolescence, sa violence, sa fulgurance et sa nature éphémère dont on ne sait pas la fin.

Nouvelle création !

Les productions